L’Histoire du Cinéma

Le Cinéma

(un des premiers cour-métrage)

On date généralement la naissance du cinéma à la première projection publique donnée par les Frère Lumière a Paris le 28 Décembre 1995.

Le cinématographe Lumière, à la fois caméra, tireuse et visionneuse a servit a la diffusion des premiers films. La qualité des prises de vues est aussi meilleure que celles du kinétographe son prédécesseur. Ce 28 décembre, alors que la salle est peuplée d’une trentaine de personnes, l’engouement qui naît fait date et le bouche à oreille. De fait, dans plusieurs pays, d’autres inventeurs mettent rapidement au point des appareils équivalents et le cinématographe doit subir leur concurrence.

Les films sont sont dépourvus de son, jusqu’en 1927. Auguste Barron fait breveter en 1896, un système permettant d’enregistrer isolément le son et l’image et leur synchronisation lors de la projection. Le public assiste d’ailleurs à plusieurs démonstrations de films sonorisés mais les investissements requis pour poursuivre les recherches font souvent défaut. L’équipement lourd impose des contraintes matérielles que la production préfère éluder, et la qualité n’est pas souvent au rendez-vous.

L’arrivée de la couleur au cinéma a eu un impact différent de l’arrivée du son. En effet, le son a provoqué la disparition relativement brutale du muet, tandis que la couleur a eu une influence plus mitigée : le noir et blanc continuait à persister, aux côtés de la couleur. Le premier long métrage tourné en couleur date de 1935. Pourtant, il faut attendre la fin des année 1960 pour que la couleur s’impose finalement, bien que certains films soient encore tournés en noir et blanc, par choix esthétique.

Madeline
Julie

Comments are closed.