Les énergies renouvelables

L’énergie éolienne est dû à l’énergie du vent.
C’est l’ énergie mécanique de ces déplacements de masse d’air qui est à
la base de l’ énergie éolienne. L’énergie éolienne consiste ainsi à utiliser
cette énergie mécanique. Les éoliennes transforment l’énergie mécanique
en énergie électrique, soit pour l’injecter dans un réseau de distribution
soit pour être utilisé sur place (site isolé de réseau de distribution).
Pour résoudre le problème d’espace, elles sont de plus en plus souvent placées
en mer.

L’énergie hydrolique appelée également
hydro-éléctrique est l’énergie fournie par le mouvement de
l’eau, sous toutes ses formes : chute, cours d’eau, courant marin, marée,
vagues. Ce mouvement peut être utilisé directement, par exemple avec un
moulin à eau, ou plus couramment être converti, par exemple en énergie électrique
dans une centrale hydroélectrique. L’énergie hydraulique est en fait une
énergie cinétique dans le cas des courants marins ou des cours d’eau, des
marées , des vagues, et une énergie potentielle dans le cas des chutes d’eau
et barrages. L’énergie hydraulique est connue depuis longtemps. C’était
celle des moulins à eau qui fournissaient de l’énergie mécanique pour moudre
le grain, puiser de l’eau et irriguer les terres. L’énergie hydraulique
est une manifestation indirecte de l’énergie du soleil, comme beaucoup de
sources d’énergie sur terre (le vent, la houle, la biomasse, les énergies
fossiles…). Sous l’action du soleil, l’eau s’évapore des océans et les nuages
se déplacent au gré des vents. La pluie et la neige alimentent ainsi l’eau
des rivières qui s’écoulent petit à petit dans les océans .

La géothermie, du grec géo (la terre) et thermie
(la chaleur), est la science qui étudie les phénomènes thermiques internes
du globe terrestre . La géothermie désigne l’énergie issue de l’énergie
de la Terre qui est convertie en chaleur. 850 ans avant Jésus-Christ,dans
les îles Corse l’exploitation d’eau naturellement chaude pour les thermes.
Le manteau terrestre étant chaud, la croûte terrestre laisse filtrer un
peu de cette chaleur. La plus grande partie de la puissance géothermique
obtenue en surface (87%) est produite par la radioactivité des roches qui
constituent la croûte terrestre. Il existe dans la croûte terrestre, épaisse
en moyenne de 30 km, un gradient de température. La géothermie vise à étudier
et exploiter ce phénomène d’augmentation de la température en fonction de
la profondeur. Voici le mode de fonctionnement: un long tuyau de polyéthylène
est enterré dans le jardin. On fait circuler à l’intérieur, un fluide qui
de l’état liquide se réchauffe un peu au contact de la terre. Comme ce fluide
a la propriété de se mettre à bouillir à très basse température, il passe
alors de l’état liquide à l’état gazeux. Cette vapeur est comprimée par
un compresseur situé dans la maison. Le simple fait de la comprimer a pour
effet d’augmenter sa température. Elle est alors conduite à un condenseur
qui la refait passer à l’état liquide. Lors de ce changement d’état, il
se dégage à nouveau de la chaleur, qui est transmise à l’eau de chauffage.-850 avJ-C à aujourd’hui

La biomasse est utilisée par l’homme depuis qu’il maîtrise le feu. Elle reste la première énergie renouvelable utilisée dans le monde, pour le chauffage et la cuisson surtout, mais essentiellement dans les pays peu industrialisés. L’énergie tirée de la biomasse intéresse à nouveau les pays riches confrontés au dérèglement climatique et à la perspective
d’une crise des ressources en hydrocarbures fossiles. C’est une filière en développement rapide, y compris sous des formes industrielles avec les agrocarburants et le bois énergie à usage industriel. Le feu est utilisé
par l’homme pour cuire et se chauffer ou s’éclairer (torche, lampe à huile) depuis plusieurs dizaines de milliers d’années Des machines à vapeur et des aérostats sont alimentés par du bois. A la toute fin du 19e siècle,
Rudolf Diesel, ingénieur thermicien conçoit, pour remplacer la machine à vapeur, un moteur fonctionnant à l’huile végétale (et non au fioul). De récentes crises ont relancé l’intérêt pour la biomasse ; des gazogènes gazéifiant du bois ont équipé de nombreux véhicules quand le pétrole a manqué durant les deux guerres mondiales. L’énergie chimique du bois est libérée par combustion sous forme de chaleur et utilisée directement pour le chauffage ou pour produire de l’électricité. Le bois comme source de chauffage est utilisé à toute échelle. Plus rarement on utilise la pyrolyse ou la gazéification.

L’énergie solaire photovoltaïque est une énergie électrique produite à partir du rayonnement solaire qui fait partie des énergies renouvelables.
La cellule photovoltaïque est un composant électronique qui est la base des installations produisant cette énergie. Elle fonctionne sur le principe de l’effet photoélectrique. Plusieurs cellules sont reliées entre elles
sur un module solaire photovoltaïque, plusieurs modules sont regroupés pour former une installation solaire. Cette installation produit de l’électricité qui peut être consommée sur place ou alimenter un réseau de distribution.
L’effet photovoltaïque à été découvert en 1839 par Edmund BEQUEREL qui était un physicien français.
Le premier panneau remonta au années 1990.

Comments are closed.